« Bureau de Tabac » Fernando Pessoa

Christine Bruneau lit Fernando Pessoa.

Fernando António Nogueira Pessoa est un écrivain et un poète portugais, né en 1888 à Lisbonne, où il meurt en 1935. Prolifique et protéiforme, Pessoa est un auteur majeur de la littérature de langue portugaise et de la littérature mondiale (il est traduit dans un grand nombre de langues, des langues européennes au chinois). Il crée une œuvre poétique multiple et complexe sous différents hétéronymes en sus de son propre nom : Alberto Caeiro, qui incarne la nature et la sagesse païenne ; Ricardo Reis, l’épicurisme à la manière d’Horace ; Alvaro de Campos, le « modernisme » et la désillusion ; Bernardo Soares, auteur du “Livre de l’intranquillité”, est considéré par lui comme son semi-hétéronyme, plus proche de l’auteur orthonyme. Il signe aussi quelques textes en prose sous son propre nom, comme “Le Banquier anarchiste”. L’hétéronymie deviendra sa façon d’être.

À sa mort, on découvrit 27 543 textes enfouis dans une malle que l’on a exhumés peu à peu. “Le Livre de l’ intranquillité” n’a été publié qu’en 1982 et son “Faust” en 1988.

Dormira jamais