La Couleur de l’Ivresse

Vernissage : samedi 26 mai à 16:00h au CaféGEM

J’ai toujours pensé que la peinture relevait à la fois du bricolage et de la magie. Donner des formes aux couleurs, les assembler, les coller, les empiler mais aussi les marier, leur donner sens, les faire vibrer. La couleur rouge est la plus magique, à la fois sang et feu, toujours à réinventer.
Le rouge n’existe pas dans la nature : les plantes sont vertes, le ciel est bleu, les nuages sont blancs, la nuit est noire. Les rayons du soleil sont parfois rougeoyants mais si éphémères. Et dans le feu, il faut bien le chercher pour le découvrir…
Le rouge est une invention humaine ; il est passion et colère, amour et démon, drapeau pour les révolutions. Il n’y a pas de rouge dans les églises ; il n’a sa place qu’au théâtre parmi les illusions sulfureuses, et parfois sur une toile comme une fascination

La couleur de l’ivresse
Daniel Vincent

« On sait que le rouge éveille les passions » Alain – Propos

Share Button

Laisser un commentaire