« La correspondance  » Gustave Flaubert

product_9782070116126_195x320Christine Berg lit les lettres de Flaubert à Louise Colet.

« À Louise Colet. Il faut t’aimer pour t’écrire ce soir, car je suis épuisé. J’ai un casque de fer sur le crâne. Depuis deux heures de l’après-midi (sauf 25 minutes à peu près pour dîner), j’écris de la Bovary. Je suis à leur baisade, en plein, au milieu. On sue et on a la gorge serrée. »